Symbolisme de l’amande, au regard des transformations de l’été 2019

osmose-montpellier.fr, transformations été symbolisme amande

Sur les plans énergétiques, cosmiques, psychiques, émotionnels force est de constater les transformations qui s’opèrent en cette année 2019. C’est comme un renouveau, désiré et accompagné ou subit. Et sur ces belles ouvertures, je pense que le symbolisme de l’amande s’impose à nous dans ce format du mystère, de ce secret qui conduit nos vies individuelles vers ce bel appétit de Lumière à créer et livrer en nous même pour l’humanité.  

Ici, donc, un focus sur l’amande, l’amandier, leur symbolisme, les vertus énergétiques, les associations puis en conclusion le carrefour changement transformation.

L’amande – l’amandier –  symbolique

            Le fruit

Dans la tradition mystique, l’amande symbolise le secret (le secret est un trésor) passage de l’ombre à la lumière afin de s’en nourrir. L’amande = l’immortalité dans le monde végétal. L’amande – symbole d’éternité – est un fruit de lumière caché dans la coque du temps. Le mystère de la Lumière, c’est-à-dire de la contemplation, le secret de l’illumination intérieure. L’amande représente le féminin.

            La mandole est l’amande

Dans l’iconographie traditionnelle, elle est l’ovale dans lequel s’inscrivent les personnages sacrés. Elle signifie l’union du ciel et de la terre, des mondes inférieurs et supérieurs. Elle symbolise le dépassement du dualisme matière – esprit, eau – feu, ciel – terre, dans une unité harmonieusement réalisée.

            L’arbre

Pour les Hébreux, l’amandier, était le symbole d’une vie nouvelle représentant le masculin. Dans la tradition juive, l’amandier (luz) représente la base de l’entrée dans la ville mystérieuse de Luz, laquelle est un séjour d’immortalité.

Extrait de l’ouvrage d’Annick de Souzenelle :

Le symbolisme du corps humain (p418)

Si l’amande est le fruit divin qui symbolise non seulement l’immortalité mais surtout l’immortalité de l’Homme, elle est essentiellement un fruit de lumière. Or la langue hébraïque nous propose un autre mot pour désigner l’amande : Luz dont l’homonyme Loz « mis à part ». Ce signifié est la racine même de l’idée du sacré.

Le sacré est ce qui est mis à part, écarté de vulgaire (car n’est devenu vulgaire, profane, que ce qui s’est séparé du sacré). A Luz, ville où Jacob a la vision de l’Echelle et parmi toutes les significations symboliques que revêt cette échelle qui monte de la terre au Ciel – et descend du Ciel à la terre – se trouve essentiellement l’éveil de Kundalini.

……..

Luz, l’amande portée en germe dans sa coque, symboliquement à la base de la colonne vertébrale, a gravi tous les échelons des ténèbres, elle a cassé sa coque.
Tel le Christ sortant du tombeau, l’homme est devenu Lumière.

Dernière manifestation du corps, à la limite de m’immatériel, la mandorle, œuf de lumière, présuppose mes engendrements successifs de l’Homme naissant de lui-même, à lui-même dans le mystère de plus en plus inconnaissable de l’amour.

Illustration de la mandorle, symbole du sacré, de la lumière, à l’entrée de la cathédrale de Cahors.

Vertus de l’amande au quotidien

L’amande, fruit oléagineux se décline en fruit, poudre, huile végétale,purée, crème, boisson (lait). Pour notre santé, riche en anti-oxydants, type oméga 6 à 10% pour 0,1 % oméga 3, vitamine E donc très bon en particulier pour les fonctions cérébrales, le système cardio vasculaire et la peau. L’apport en oligo éléments, minéraux se retrouve comme dans tous nos végétaux vivants, c’est-à-dire non traités, bio.

Dans nos assiettes, en salé pour salades, tagines ou encore en grignotage pour booster après un petit coup de mou. Et bien sûr dans nos desserts clafoutis ou crumble, là c’est juste incontournable.

Sur la peau, en huile, additionnée ou pas de votre huile essentielle préférée elle sera la miraculeuse pour vous et toute la famille. https://osmose-montpellier.fr/2018/07/26/peau-beaute-ete-huile-essentielle-hydratant/

Changements ou transformations ?

Ici, je pense que le sens des mots est fondamental. Vous m’avez déjà entendu en consultation proscrire le terme lâcher prise pour détachement. Et bien, ici, il en est de même pour ces mots : changement et transformation. L’un indique comme un départ, une fuite ou un souhait d’oubli, alors que la transformation tient compte de l’être, la personne en soi, la structure qui demeure et qui croît. La transformation prend la part entière du chemin parcouru et des épreuves vécues, celles qui ont participées et participent à l’évolution, l’apprentissage de l’évolution. C’est grâce au parcours et  avec l’ouverture du cœur, de l’âme, en toute conscience que monter – descendre l’échelle prend tout son sens dans la matière et l’esprit.

Sourire à l’inconnu, au mystère de la vie, quelle belle aventure !